07 avril 2009

Un jour, une histoire

La vie en stage, c'est bien. Même en périphérie de Paris. La preuve, étape par étape. Notez qu'à peu près toutes les photos sont prises de ma voiture, ce qui signifie... Que je passe toute ma journée en voiture. J'ai donc disparu de Dubos (mes collocs eux-même ne me voient plus) pour dormir dans ma voiture.

Reprenons au début: le réveil. Ou plutôt le petit déjeûner. Je n'oserais pas vous montrer mon érection du matin.

002
Un chou fleur, un demi pamplemousse, et de la moutarde. Mais comme nous sommes des gens TRES TRES cools, il y a toujours une vodka au congél.

003
Je vais ensuite à... PORTE D'ITALIE! Il faut beau, les pigeons chantent et la tour-bite de jeanne se dandine.

004
L'exotisme de ma journée: direction Nantes Bordeaux. J'écoute Katchafire, alors j'ai l'impression d'aller direction Oamaru.

006
Là, je rentre sur l'A6B. Oui madame. Et je ris fort dans ma voiture en voyant les cons qui sont bloqués.

008
Je regarde le paysage, rêveur.

010
30 km plus loin, les gens qui arrivent de banlieue n'avancent toujours pas. La différence, c'est que ceux-ci vont encore mettre 4h avant d'arriver au travail. La loose.

014
Puis, des arbres. Plein d'arbres en bord de route. La campagne surgit d'un coup.

018
Voilà ma zone d'étude. C'est marrant hein?

024
Après, je retourne à Versailles à mon bureau. Et ben quand je passe devant çA, j'ai juste l'impression de me revoir à 14 ans avec du gel dans les cheveux pour me faire des pics. Si si, j'ai eu ça. Et c'est associé au chateau de Versailles.

025
Je prends parfois des chinois en photo à leur insu.

026
Là, j'ai tenté de prendre un photo Doctissimo "qu'est ce qu'une crise d'urticaire?" où est associé un texte disant que ça peut tourner en cancer de la peau foudroyant. A cette heure-là, j'en profite alors pour retranscrire l'entretien que je viens de faire, avec un mec et sa femme, qui s'endormait dans le canapé en regardant la télé éteinte.

030
Puis, sonnent 17h45, je pars en courant PILE à l'heure (je sais c'est glauque), EXACTEMENT en même temps que mes collègues de bureau (au nombre de trois: la vieille bizarre, le mec le plus rigide du monde (vraiment) et la conne qui rigole). Et là c'est moi le con dans les embouteillages. Puis, une fois rentré, j'ai faim:

002
Retour à la case départ.

Au revoir les amis, à bientôt pour des aventures encore plus folles.


Posté par falubien à 21:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Un jour, une histoire

    Feignasse je suis sûre que tu as même pas pris une photo le soir en rentrant et que c'est la même que le matin.
    Je suis toute fois très HEUREUSE que Phamouflo soit de retour et je regarde The Hills, dans mon lit, sous l'orage pour fêter ça.

    Posté par Gwen, 07 avril 2009 à 22:05 | | Répondre
  • merci!

    C'est presque comme moi à Brest, ça me rassure. BOn le brouillard et la pente en moins...
    Bravo pour ta photo des chinois, c'est celle que je rêve de prendre depuis toujours. J'en ai au Luxembourg mais de beaucoup plus loin.
    T'as quand même failli me faire pleurer avec tous ces beaux paysages sur fond de Katchafire. Ca rappelle la NZ en effet.
    Ton frigo me rappelle aussi le mien (la vodka en moins) allez ce soir je mange des sushi en cachette dans ma chambre pour pas que ma coloc écolo-extrémiste me tue "attends tu manges du poisson? Alors que c'est surpêché????? Et ça te fait rien?"

    Posté par mouille, 09 avril 2009 à 18:27 | | Répondre
  • Hé Fab

    t'as remarqué que je t appelle tous les soirs? c'est parce que moi aussi c est la loose. j ai l impression que le stage c est la déprime pour TOUT le monde! Par contre ton frigo n est pas relié au stage et il est quand meme ultra vide. Ca serait pas une composition faite expres pour la photo?

    mais bon, le soleil revient, on commence à s integrer au boulot (apres 1 mois et demi il faudrait) et mat arrive ds une semaine...
    tout ne peut qu'aller mieux!

    je vous embrasse tous,
    Flore la déprim'

    Posté par flore, 09 avril 2009 à 23:39 | | Répondre
  • le soleil revient...parle pour toi!
    Je vous attends de pied ferme avec Mat, j'ai été visiter des coins trop beaux et Violaine se tire une ultra balle car je suis jamais là pour faire la teuf avec elle le week end...en gros on sera sur motivées pour se balader et faire la teuf! N'importe quel week end c'est up to you baby.

    Posté par Mouille, 10 avril 2009 à 09:11 | | Répondre
Nouveau commentaire