22 juillet 2008

J-6

Et oui, plus que 6 jours avant le grand depart, lundi prochain. Un peu tôt pour poster mon ultime message me direz-vous, mais je suis d'humeur inspirée en ce moment-même, donc allons-y. Ces dernières semaines ont été pour moi l'occasion de faire toutes les choses que je voulais faire et que je n'avais pas fait.


buenos_aires_036
Des vacances a Buenos Aires avec Daniella et Sahar. Des rencontres infortuites avec des dames moches qui veulent m'embrasser

buenos_aires_055
Avec un détour d'une tranquilité poétique par Colonia, Uruguay

the_end_075
De retour à Santiago, vomi  avec Morgan et Daniella dans le río Mapocho, la rivière la plus sale du monde qui mettrait Mouille dans tous ses états

valparaiso_059
Faire du tourisme a Valparaíso avec Marlen et quelques nouveaux arrivants

Aujourd'hui, Marlen est repartie au Mexique, où elle espère vainement réaliser son rêve, changer le monde, elle aussi. C'est tombé le même jour que le début de mon 7e mois au Chili. Déjà 6 mois, et quoi de neuf ? Un dégoût partagé de tous envers Santiago, qui s'embourbe jour après jour un peu plus dans ses inégalités maladives, où les riches n'ont pas trouvé d'autre moyen pour lutter contre la pauvreté que de l'ignorer en s'entassant dans des immeubles neufs dans des quartiers chics et propres, essayant d'oublier leur propre culture pour paraître le plus occidentaux possible, donnant un peso aux pauvres a chaque fois qu'ils vont au supermarché (équivalent: moins de 0.1 centime d'euro). La ségrégation sociale ici me fait vomir, mais en même temps, comment faire face à une situation gâchée par une économie mondiale dont les processus surendettent la moitié de la population et rendent les initivatives "vers un monde plus juste" si anecdotiques ?

Car, moi aussi, ici, je me suis comporté comme ces riches qui fuient cette pauvreté tenace dans laquelle personne ne veut tomber: enfermé dans mon quartier riche, il m'a parfois fallu(s) oublier pourquoi je suis venu ici pour continuer à m'amuser, dans une ville où parfois règne un racisme compréhensible envers tout ce qui se rapproche des Etats-Unis. Le fait est que j'en ai profité, et que j'ai vécu un expérience réellement incroyable ici, j'ai surtout rencontré des gens merveilleux des quatres coins du monde (littéralement) avec lesquels garder contact me paraît nécessaire. Aujourd'hui, l'énorme majorité de mes compagnons d'infortune sont chez eux et leurs visages me hantent déjà. Je dois encore attendre jusqu'à lundi prochain pour faire de même et revenir à une vie effrayante où je vais devoir commencer a faire des choix. Et ca, ca fait vraiment flipper. Toujours est-il que je garderai pour toujours un souvenir ému de cette césure, et je plains réellement ceux qui n'ont pas eu la chance d'y goûter. Ca a vraiment été le meilleur choix que j'ai jamais fait de ma vie.

Cette césure m'a littéralement changé, vous pourrez donc admirer un Phabien tout neuf à la rentrée, ou même en août pour certains... Sur ce, je vous fais une bise, et vous dis à très bientôt.

Posté par falubien à 06:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur J-6

    ouaou

    j'ai failli pleurer. C'est beau ce que tu dis Phabien. Et je crois que c'est le premier message de ce blog où tu ne aprles pas de caca...en effet tu dois avoir changé!

    Posté par mouille, 22 juillet 2008 à 10:15 | | Répondre
  • J'allais le dire... c'est vraiment émouvant! Heureusement l'épisode du vomi nous laisse dire que quelque part sommeille encore notre Phallubien national
    Bonne chance pour le retour

    Posté par raph, 24 juillet 2008 à 21:18 | | Répondre
  • bah

    moi j'aimais bien le Fabien d'avant, tu crois que tu peux rechanger en sens inverse apres qq cuites a Paris ?!

    Posté par bouclette, 25 juillet 2008 à 07:53 | | Répondre
  • snif

    Tres emouvant...
    Mais juste en dessous, les pub sont
    Carla Bruni enceinte
    Vaincre la peur
    Ecoute ton corps

    ca fait un peu bizarre, j'espere que tu n;as opas change a ce point et que je pourrai tjs te suicer la bite dans les couloirs de l'Ina ou de dubos

    Posté par Suce, 29 juillet 2008 à 10:41 | | Répondre
  • 3 plombes plus tard...

    Moi je trouve que c'est plutôt positif tout ça... Quand on y réfléchit, si tu n'apprécies pas l'expérience du tout, ça n'a pas franchement d'intérêt. Ce n'est probablement pas en devenant profondément dépressif et aigri qu’on réussit à changer grand-chose de toute façon… Donc si tu as trouvé le moyen de rencontrer des gens nouveaux + de garder un œil sur ce qui se passait autour de toi + d’emmagasiner des bons souvenirs pour les longues soirées d’hiver, et bien tant mieux !

    Et l’idée du Phabien tout neuf m’intrigue autant que les autres !

    Posté par Stef, 09 août 2008 à 20:41 | | Répondre
  • alors ???

    C'est quoi les news de Paris ??? Tu es redevenu normal ?!

    Posté par bouclette, 13 août 2008 à 01:32 | | Répondre
  • Comment ca? Carla est enceinte ??

    Posté par Alba, 17 août 2008 à 06:13 | | Répondre
  • Je vous aime

    Cher Phamouflo,
    a mon tour je suis en cesure parce que je suis un mec super cool, et du coup durant mes journees de stage trop bien je me suis mis a lire votre blog... j'arrive un peu arpes la bataille, mais je n'ai qu'une chose a dire: Phamouflo je t'aime, fais moi l'amour.

    Posté par PM, 29 août 2008 à 07:19 | | Répondre
Nouveau commentaire