04 juin 2008

Sauces au purin

Après un message, qui, au goût de certain, fut scandaleux (je vois pas trop pourquoi mais bon), revenons a des choses plus douces et plus simples. La semaine dernière a été l'occasion de faire du terrain. Sophie et moi sommes donc partis à 700km au sud de Santiago, dans la neuvième région du Chili (patrie de Gwen, Marianne, Lénaic et Boutade) .

Nous sommes ammenés là-bas par deux femmes chiliennes riches et élégantes de l'association, du style la cinquantaine mais quand même classe, qui fume des cigarettes light chères et dont le mari travaille dans une banque et arnaque le pays mais elle veut quand même faire une bonne action alors aide les pauvres. Ces salopes nous ont donc laissé là-bas en nous disant au revoir à travers la fenêtre de leur voiture neuve.

Notre but là-bas : enquêter le plus de "socias" possibles de l'association pour leur poser tout plein de questions pour pouvoir mesurer l'impact de cet ONG, qui fait du microcrédit pour femmes (car oui, c'est prouvé, les femmes remboursent mieux que les hommes, "et réinvestissent plus dans le foyer que leur mari qui va tout dilapiter en vinasse") en milieu rural.

Nous avons donc vu un nombre élevé de femmes qui produisaient des confitures, des pulls, des jupes, des conserves, des sous-verres, qui vendaient des bonbons, des fleurs, des boucles d'oreille, tout ca tout ca. Toutes étaient trèèèèèès trèèèèès gentilles, à t'offrir le thé et de la bouffe (et parfois même des écharpes, un pot de confiture...) alors qu'elles sont en train de te raconter qu'elles en chient pour payer les études de leur fils ou bien entendu le vin de leur alcoolique de mari. Bien sûr, aucune d'entre elle ne recoit d'aide de l'état, seulement si par quelque chanceux hasard leur mari est invalide, qu'elles ont un enfant aveugle ou qu'elles se traînent un vieux débri qui recoit une minable pension de 50.000 pesos par mois (70/80 euros).

casasuecia_y_terrno_028 casasuecia_y_terrno_030 casasuecia_y_terrno_044 casasuecia_y_terrno_048

Ce qui est trop bien, c'est que là-bas, absolument tout le monde est chrétien, il faut donc faire les bénédicités à table (en notre honneur bien sûr), et bien entendu prétendre être catholique. Mon jeu favori ëtait donc d'essayer d'entamer des conversations sur Dieu, comme par exemple demander à cette vieille croulante qui avait Parkinson et toutes les maladies cérébrales que tu peux imaginer et qui continuait à vendre ses bijoux : "Mais où trouvez-vous cette force pour vous surpasser continuellement ?". La réponse fut évidente.
J'ai également bien aimé le passage où Sophie a demandé à une autre vieille femme "Et que pense votre mari du fait que vous travailliez ?". Réponse très sérieuse : "Oh ben vous savez mon mari est trop malade pour parler alors bon... je suppose qu'il en pense pas grand chose".

En vrai, l'expérience humaine fut formidable, et l'expérience professionnelle enrichissante ! En plus, on a plein de trucs à dire sur le fonctionnement un peu trop laxiste de l'ONG. Et ca, ca fait du travail classe.

Malheureusement, de retour ici, je me suis souvenu que j'avais eclabousse mon sol avec de l'oeuf. Ben maintenant, ca pue.

casasuecia_y_terrno_050

J'adore vraiment celle qui se fait couper les cheveux. Elle était totalement inerte.

Posté par falubien à 05:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Sauces au purin

    dis, le mot laxiste aussi ca fait connard de droite ! tu as oublier de mentionner Jerome Sauvegrain !

    Posté par Lucile, 04 juin 2008 à 06:48 | | Répondre
  • como se dice?

    ah ouais et tu dis comment en espagnol "comment trouvez-vous cette force pour vous surpasser continuellement?"
    Tes photos sont très belles et bravo pour avoir retrouvé Ingrid Bétancourt qui apparement vend des oeufs au Chili et n'est pas du tout avec les FARC.

    Posté par mouille, 04 juin 2008 à 09:31 | | Répondre
  • Travail travail

    Je me demande quand meme, en reference a ton dernier message : vous commencez vraiment votre stage, genre vous aviez rien a faire avant?

    et sinon, est ce que vous avez payé une visite a Gwen, Marianne, Lénaic et Boutade lors de se voyage?

    J'espere que ton espagnol scintille et que tu passes du bon temps

    Posté par flore_d, 07 juin 2008 à 04:02 | | Répondre
  • trop bon

    un mari qui parle pas et qui ne pense pas... tout le monde en reve

    Posté par bouclette, 11 juin 2008 à 02:19 | | Répondre
Nouveau commentaire